recrutement RH
Recrutement 21 July 2020

Recrutement : pour attirer les meilleurs talents, il est urgent d’afficher son ADN RH

La crise qui arrive devrait indubitablement faire gonfler les chiffres du chômage et donc amener de nombreuses personnes à devoir rechercher un emploi, ou à défaut créer leur entreprise. Une partie importante de ces pertes d’emplois se matérialiseront par des départs volontaires dans le cadre de vastes plans sociaux portés par de grandes entreprises. En somme, un scénario propice à la mise en place d'une stratégie de recrutement pour les entreprises les plus réactives ?

Des recrutements encore difficiles demain

Les entreprises qui recrutent auraient cependant tort de penser que le marché du travail va se détendre. S’il est probable que les recrutements dans les secteurs de la restauration, de l’évènementiel ou de l'hôtellerie, seront beaucoup plus aisés qu’avant la crise, la majorité des secteurs en tension le seront encore cet automne et ensuite. Pourquoi ? Parce que nous ne formons pas assez de professionnels dans de nombreux secteurs porteurs tels que la maintenance industrielle, l’ingénierie, le conseil aux entreprises, l’expertise comptable, la santé, l’informatique, etc.

La rentrée devrait donc faire office, avec la fin de l’année, de période stratégique pour le recrutement de profils qui il y a peu n’auraient pu être approchés. Si trouver les talents adéquats sera toujours difficile, des profils intéressants bougeront tout de même : la crise a poussé de nombreux salariés à la réflexion et de nombreuses décisions de changements amèneront certains à reconsidérer leur carrière, leurs priorités également. La disparition d'entreprises, à court de trésorerie, va également provoquer des mouvements de salariés. Est-ce à dire que ce sera facile ? Non. Les salariés qui savent leurs compétences ou leur expérience rares et demandées ne sont pas prêts à renoncer à de nouvelles exigences. Mobilité, télétravail, souplesse horaire, formation, ambiance de travail, etc. : ces profils en quête de changement sauront être exigeants. Aux entreprises de leur présenter leur offre d’une façon plus convaincante. 

Le candidat doit pouvoir découvrir l’ADN RH de son potentiel futur employeur

Les entreprises vont devoir se vendre avec des arguments factuels pour emporter l’adhésion de profils à valeur ajoutée. C’est le moment pour le chef d’entreprise de mettre en lumière quel employeur il est ! Et donc d’expliquer de façon claire ce que son entreprise porte en terme de valeurs humaines. C’est utile pour conserver ses collaborateurs clés, c’est aussi de plus en plus indispensable pour convaincre les lecteurs d’offres d’emploi de postuler. 

Le candidat qui lit une offre est plus que jamais dans l'attente de réponses immédiates à ses nombreuses questions. Or le site Internet de l’entreprise ne lui dit rien. Il parle aux clients, pas aux candidats. C’est ici que la page Ma Marque Employeur mise à disposition par neufdixsept prend tout son sens. Celle-ci a été construite pour répondre aux questions que se pose le candidat, arrivant en un clic depuis l’offre d’emploi qu'il consulte sur la page dédié Ma Marque Employeur de l’entreprise qui recrute. Le but de cette page, façonnée à l'image de l'entreprise, est de convaincre le candidat, mais également de permettre à ce dernier de se projeter dans la possible carrière qui l'attend. Il doit pouvoir notamment y découvrir son futur cadre de travail, savoir que sa possible future entreprise est membre de tel ou tel réseau, ou bien encore qu’elle forme de nombreux jeunes et participe à l’insertion de travailleurs handicapés, pour ne prendre que ces quelques exemples.

Les PME-PMI, collectivités territoriales, etc. aussi doivent afficher leur marque employeur

Les grandes entreprises telles que O2, Disney, etc. sont déjà très actives à construire et afficher leur marque employeur. Mais qu'en est-il des PME ? Ce n'est pas un hasard si ces dernières années, les postes de responsable Marque Employeur se sont multiplié dans les entreprises, avec la difficulté croissante d’attirer les profils. Généralement présente dans les grands groupes, cette fonction et la stratégie qui l’accompagne sont souvent absentes des PME-PMI, des collectivités ou des organismes para-publics comme des EPHAD par exemple.

Ces recruteurs, qui pourtant auraient matière à se présenter et à expliquer réellement en quoi leurs salariés sont satisfaits de leur carrière, ne le font pas et se privent face à leurs concurrents d’une carte devenue maîtresse. 

MaMarqueEmployeur.com/MonEntreprise, voila l’adresse, demain, de la Marque Employeur des PME-PMI ! Retrouvez un exemple de page Ma Marque Employeur : https://mamarqueemployeur.com/enterprises/servap/

Articles recommandés